Vins d'ici & d'ailleurs…

Les saveurs du palais...

Les curiosités...

Catégories

Opeis a reçu le Prix Coup de Coeur 2014 de la CCI Bourgogne avec le soutien du Crédit Mutuel et en partenariat de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat !

Opeis Prix CCI Bourgogne 2014

Opeis est une épicerie du monde en ligne depuis 2010. Au début de l’année,la petite entreprise a ouvert des corners shops dans quatre boulangeries de l’agglomération dijonnaise

Epicerie_Opeis_Lejournaldupalaisdebourgogne

Opeis, c’est avant tout une histoire de passion. Celle des voyages et de la cuisine des quatre coins du monde. Avec son épouse, ils lancent en 2010 Opeis - diminutif de Poleis, nom grec des cités prospères du bassin méditerranéen pendant l’Antiquité - une épicerie fine en ligne. « Comme il existe des passionnés de café ou de vin, nous sommes des passionnés d’épices. Notre but au départ était de partager nos découvertes avec nos amis au retour de nos voyages, explique ce visiteur médical de profession. Nous avons commencé à vendre sur les marchés ruraux de Côte-d’Or avant de créer le site internet. » Épices, huiles, vinaigres, condiments, poivres et sels, plats cuisinés vins et spiritueux… Chaque produit qu’il vend possède sa propre histoire, une histoire d’hommes, construite par des rencontres avec des passionnés faites sur le chemin, loin des circuits classiques de la grande distribution. « Ayant des affinités particulières avec l’Italie par mes origines, nous proposons par exemple de l’Orto Venezia,seul vin blanc produit sur la lagune de Venise, avec son petit goût iodé, reconnu vin d’excellence. Nous vendons des produits rares, comme le curry d’Inde,le Safran d’Iran, le poivre du Cameroun, le sel du lac Assal », ajoute-t-il. « SYSTÈME GAGNANT-GAGNANT » Au mois de janvier, Opeis a ouvert un point de vente à Messigny-et-Vantoux, dans la boulangerie Aux délices. Un premier test concluant puisque trois autres points de vente ont ouvert dans l’agglomération : la Chocolatière de Roger à Dijon, la boulangerie pâtisserie Maison Roger à Fontaine lès-Dijon, la boulangerie-pâtisserie Walewska à Varois-et-Chaignot. « Là aussi, c’est une histoire de rencontre au départ, avec Michel Zanetta, à la tête de la Maison Roger ; c’est de lui qu’est née l’idée des comptoirs de présentation. C’est un système gagnant-gagnant pour Opeis qui n’a pas de frais d’occupation supplémentaires et pour les boulangeries qui proposent de nouveaux produits à leur clientèle ». Il travaille également en partenariat avec Joël Cesari, chef étoilé de la Chaumière à Dole. Pour la suite, les projets ne manquent pas, « toujours dans l’optique de partager ma passion avec le plus grand nombre ». En attendant, Opeis sera présent le 6 décembre au marché de Noël de Varois-et-Chaignot à l’occasion du Téléthon. Marie-Paule Languet

 

Passionné de cuisine, il a trouvé dans les épices du monde entier, une échappatoire à son métier de visiteur médical...­

Il exerce depuis de nombreuses années le métier de visiteur médical en chirurgie dentaire. À 47 ans, il ­conserve une vraie passion pour ce métier où il côtoie chaque jour une clientèle de chirurgiens et orthodontistes, dont la profession exigeante les incite à trouver une soupape de décompression pour évacuer leur stress. Ainsi, certains ont-ils une marotte, une passion. Il n’échappe pas à la règle et au besoin, pour supporter la pression journalière, de s’évader régulièrement en action et en esprit. Si certains trouvent une échappatoire dans le sport ou l’écriture, lui est passionné de cuisine. Les perles du lac Assal Tout a commencé par un reportage sur un homme, Erwann de Kerros, qui parcourait le monde à la recherche d’épices rares, chacune avec une histoire différente, comme ces perles de sel qui viennent du lac Assal, lac le plus bas et le plus chaud du continent africain, à l’ouest de Djibouti, perles qui sont le fruit naturel de l’eau et du vent qui ont acquis leur forme parfaite grâce au ressac des vagues sur la banquise (aussi beau que des diamants ! ). Il contacte la société ­Terre Exotique et, tout naturellement, parce qu’une passion est encore plus belle si elle est partagée, il commence à diffuser ces produits en Bourgogne. Opéïs dispose d’un stock permanent de poivre (Cameroun, Madagascar), fleurs de sel (Italie), curry d’Inde, coriandre d’Andalousie, fève tonka de Guyane, mélange du trappeur (spécialité du Canada), safran du Maroc ou d’Iran, et des huiles diverses, toutes sortes d’épices du monde, connues ou à découvrir, pour agrémenter les plats au quotidien, sans oublier le poivre de cassis et le vinaigre de cassis de la région. Chacune des épices a une histoire, qu’il ­connaît et dont il ne se lasse pas de parler. Rien qu’à l’écouter décrire le plat qu’il prépare avec telle ou telle épice, on en a l’eau à la bouche ! Des coffrets découvertes de 4 épices sont aussi disponibles, pour un cadeau, une réception chez des amis, ou tout simplement se faire plaisir en respirant ces épices venues du monde entier.

Le Bien Public 08 / 08/ 2012

 

Varois-et-Chaignot : de l’épicerie fine en ligne

Photo Corinne Royer Un an après la création de son entreprise, il veut toucher plus de monde.

Il a trouvé dans les épices venues du monde entier une échappatoire à son métier de visiteur ­médical. Aujourd’hui, il étend son activité sur la Toile. Opéïs offre à chacun des produits et saveurs venus d’ailleurs : perles de sel du lac Assal, curry d’Inde, fève tonka de Guyane, mélange du Trappeur (spécialité canadienne), etc. Il sélectionne ses produits après les avoir testés. Il dispose d’un stock permanent de toutes les épices qu’il propose, ce qui lui permet de fournir en temps réel ses clients. En plus des épices et des huiles diverses, il a décidé de vendre également des vins, peu connus mais excellents, et des plats cuisinés. Du safran du Maroc à la coriandre andalouse Opéïs, l’épicerie fine, a commencé de grandir lentement mais sûrement et pour lui ­permettre de continuer et de ­toucher plus de monde, ­il a créé un site Internet où chaque produit proposé est répertorié et ­décrit. C’est ainsi que les clients peuvent d’ores et déjà commander en ligne du safran du Maroc, de la coriandre d’Andalousie, mais également des produits régionaux tel le poivre de cassis (à Dijon, la ­livraison est assuré par lui- même). Le site Opéïs, l’épicerie fine en ligne est simple d’accès et d’utilisation.

En quelques clics, on peut feuilleter les ­pages du catalogue et passer commande au gré de ses ­envies.

Site : http://www.opeis.fr/.


Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Panier Commander

PayPal

Une question?